Allocution du Président de la SAA à l’Occasion de l’Annonce de la Tunisie Comme le Pays Hôte de ICASA 2015

Source:

Excellence Monsieur le Représentant du Ministre de la Santé de la Tunisie,

Excellences Messieurs les Ambassadeurs,
Messieurs les Représentants de l’ONUSIDA, du PNUD et de l’OMS,
Messieurs les Représentants des Personnes vivant avec le VIH/SIDA en Tunisie,
Messieurs les Représentants de la population clé et des HRH en Tunisie,
E
minents Scientifiques tunisiens,
Docteur Meskerem Grunitzky, Conseiller de l’ONUSIDA

Professeur Seni Kouanda, Secrétaire Général de la SAA,
Monsieur Luc Armand Bodea, Coordonnateur du Secrétariat Permanent de la SAA,

Professeur Kamoun, Vice Président de ICASA 2015,
Chers invités,

saa

Je tiens à vous remercier tous pour votre présence à la première étape d’accueil de la 18ème édition de ICASA 2015 en Tunisie. J’ai le privilège de signer ce jour, la convention entre la SAA et l’ATLMST/SIDATunis avec l’appui du Gouvernement tunisien pour la sauvegarde de la 18ème édition de la Conférence Internationale sur le Sida et les IST en Afrique (ICASA 2015), la plus prestigieuse conférence sur le Sida sur le continent africain.

Je voudrais rappeler que ICASA a eu lieu la dernière fois en Afrique du Nord en 1993. Ce fut la 8ème édition organisée  à Marrakech au Maroc, par le Professeur Bensilman, premier Président de la Société Africaine Anti-Sida.

Je tiens à féliciter les organisations de la Société Civile et le Gouvernement tunisien pour leur soutien sans relâche à la candidature de la Tunisie. Veuillez transmettre ma profonde gratitude au Président de la Tunisie, le Professeur Moncef Marzouki, qui malgré son agenda chargé, a personnellement consacré son précieux temps pour recevoir la délégation de la SAA lors de sa visite d‘évaluation de candidature de la Tunisie en 2013.

Les gens peuvent se demander pourquoi la SAA organise ICASA vingt deux ans après la première dans la région du Nord où la prévalence est si faible. Je serai heureux de répondre que là où il y a un seul cas de Sida, de maladies connexes, de marginalisation, de stigmatisation, des problèmes de droits humains sur le continent, la Société Africaine Anti-Sida en sa qualité de dépositaire de ICASA sera présente pour s’assurer que l’objectif zéro soit une réalité. En 2013, nous étions en Afrique du Sud pour partager avec notre frère dans la région sud, les expériences, les meilleures pratiques, la voix contre la marginalisation de la population clé le taux de prévalence est si élevé. En 2015, nous tiendrons la 18ème édition ici en Tunisie, où la prévalence est très faible. Cela montre que nous devons apprendre des deux côtés si nous voulons vraiment éradiquer le VIH en Afrique.

Cependant 2015 étant l’un des jalons de la race humaine se rapportant à l’Objectif du Millénaire pour le Développement des Nations Unies, ICASA Tunis pourra servir de plateforme pour formuler de nouvelles stratégies, de faire le point et de mettre fortement l’accent sur la bonne orientation pour la période post OMD.

Chers collègues et amis, en visant le post OMD, comment l’Afrique peut-elle atteindre l’OMD quand les jeunes qui sont censés être le moteur du développement sont enlevés? La SAA avec sa plate-forme ICASA 2015, aura l’occasion depuis cette tribune, de se joindre à la Communauté Internationale pour demander à Boko Haram de “relâcher nos filles, nos sœurs, nos nièces, nos petites-filles, nos mères et nos futures femmes”, elles sont l’avenir de notre continent. Venez vous joindre à nous pour combattre le Sida, la tuberculose et le paludisme, nos ennemis incontestablement mortelles en Afrique.

Vive nos filles au Nigeria,

Vive ICASA 2015,

Vive la SAA,

Vive la Tunisie,

Je vous remercie

Dr. Ihab Ahmed
Président de la SAA

Leave any Comment or Questions